Colloque du Lirsa

L’université disloquée : la managérialisation à l’œuvre

13 octobre 2022 - 9h30
14 octobre 2022 - 16h30

  • Paris Saint-Martin/Conté

Site Conté : 2 rue Conté, Paris 3e

Amphi. Georges-Planté, accès 35


Comment l’évolution de la gestion des universités a-t-elle modifié et continue-t-elle de modifier le contenu, l’organisation et le sens du travail dans ses différentes dimensions ? Ces deux journées ont pour objet d’analyser les effets de la managérialisation de l’université sur le travail, et secondairement sur l’emploi, des professionnel.les, titulaires, vacataires et contractuel.les.

Ces questions, aux frontières de la sociologie du travail, de l’emploi, de la gestion et de l’enseignement supérieur, seront l’occasion d’échanges entre chercheur.es, en croisant notamment ces évolutions avec des approches historiques ou étudiant la managérialisation dans d’autres services publics, ainsi que des acteurs représentant des professionnel.les de l’université. 

Ces deux journées seront découpées en quatre sessions :  

  • « 30 ans de Nouveau Management Public à l’Université » 
  • « Gérer et être gérés : les dégradations du travail et de l’emploi des Biatss » 
  • « Vouloir sans pouvoir : les dégradations du travail et de l’emploi des enseignant.es-chercheur.es » 
  • Table ronde : « Contrecarrer la dislocation : quelles contre-propositions ? » 

PROGRAMME 13-14.10

JEUDI 13 OCTOBRE

9h-9h30 ● ACCUEIL CAFE


9h30-10h ● OUVERTURE

  • Madina RIVAL, directrice du LIRSA, Cnam
  • Pierre GUIBENTIF, directeur de la MSH Paris Saclay
  • Dominique GLAYMANN, Comité d’organisation

10h-13h ● SESSION 1 – 30 ANS DE « NOUVEAU MANAGEMENT PUBLIC » A L’UNIVERSITE

Animation : Isabelle CHAMBOST, RT 30 « sociologie de la gestion »

  • Albert OGIEN, CEMS, EHESS, CNRS  - Faire moins avec moins à l’Université. Un cas d’application de la règle du jeu gestionnaire
  • Hugo HARARI-KERMADEC, ERCAE, Inspé CVL Tours-Fondettes - Évaluation quantitative et marchandisation du travail universitaire
  • Annabelle ALLOUCH, CURAPP-ESS, Université de Picardie-Jules Verne - La sélection au Royaume-Uni : de la prérogative des universitaires à celle des managers. Le cas des admissions à l’Université d’Oxford

DÉBAT

  • Stéphanie CHATELAIN-PONROY, LIRSA, CNAM ; Stéphanie MIGNOT-GERARD, IRG, Université Paris-Est ; Christine MUSSELIN, CSO, Sciences Po – CNRS ; Samuel SPONEM, HEC Montréal - Utilisation des mesures de performance de la recherche et collégialité
  • Nicolas BELORGEY, IRISSO - Université Paris Dauphine - PSL - Quels parallèles entre les évolutions de l’Hôpital et de l’Université ?

DÉBAT


13h-14h30 ● DEJEUNER (gratuit, réservé aux personnes qui se sont inscrites)


14h30-17h30 ● SESSION 2 – GERER ET ETRE GERES : LES DEGRADATIONS DU TRAVAIL ET DE L’EMPLOI DES BIATSS

Animation : Guillaume TIFFON, RT 25 « Travail, organisations, emploi »

  • Mathieu UHEL et Bruno MANTEL, ESO, CERReV, Université de Caen Normandie - Une lutte intercatégorielle pour défendre l’autonomie universitaire face à la violence managériale
  • Mathieu UHEL, ESO, CERReV, Université de Caen Normandie - L’encadrement administratif des universités aux prises avec l’enrôlement managérial
  • Bruno MANTEL, ESO, CERReV, Université de Caen Normandie - Une lutte d’agent.es administratif.ves et d’enseignant.es pour défendre l’autonomie et la démocratie universitaires
  • Romain PIERRONNET, chargé d’appui à la politique scientifique, Université de Lorraine, laboratoire CEREFIGE -Les personnels BIATSS sont-ils mieux gérés depuis la loi LRU ?

DÉBAT

  • Lionel JACQUOT, 2L2S, Université de Lorraine - La fabrication d’une technobureaucratie universitaire à l’heure du New Public Management. Une professionnalisation des BIATSS pour mieux encadrer et enrôler
  • Christel POHER, CGT CNAM - Le travail réel des BIATSS au sein d’un grand établissement de l’ESR
  • Françoise WAQUET, CNRS, CELLF - Sans nous, la machine ne tournerait pas ! Les enseignements d’une enquête historique sur «les invisibles» de la recherche.

DÉBAT


17h45 ● VISITE (à confirmer) DU MUSEE DU CNAM, LE MUSEE DES ARTS ET METIERS (gratuit, réservé aux personnes qui se sont inscrites)


 

VENDREDI 14 OCTOBRE

9h-9h45 ● ACCUEIL CAFE


9h45-12h45 ● SESSION 3 – VOULOIR SANS POUVOIR : LES DEGRADATIONS DU TRAVAIL ET DE L’EMPLOI DES ENSEIGNANTS-CHERCHEURS

Animation : Marie-Virginie LEON, RT 25 « Travail, organisations, emploi »

  • Olivia CHAMBARD, CESSP / Université Paris 1 et CEET - Cnam Former les étudiants à l’entrepreneuriat : professionnaliser ou diffuser l’esprit du capitalisme ?
  • Julie DENOUEL, CREAD - Université Rennes 2 - Entre numérisation et massification. Regards sur les dynamiques de (dé) professionnalisation des enseignants-chercheurs
  • Julien GOSSA, SAGE - Université de Strasbourg - Mesurer les précarités dans l’ESR : état des lieux par les données ouvertes

DÉBAT

  • Dominique GLAYMANN, CPN, Université d’Évry Paris-Saclay - Le malaise des enseignants-chercheurs écartelés entre empêchement du travail bien fait et amour du métier
  • Guillaume TIFFON, CPN, Université d’Évry Paris-Saclay - Les enseignants-chercheurs saisis par les difficultés des cadres du privé

DÉBAT


13h-14h15 ● DEJEUNER (gratuit, réservé aux personnes qui se sont inscrites)


14h15-16h15 ● SESSION 4 – CONTRECARRER LA DISLOCATION : QUELLES CONTRE-PROPOSITIONS ? TABLE RONDE ANIMEE PAR OLIVIER CLÉACH, RT 30 «SOCIOLOGIE DE LA GESTION»

  • Pierre CLEMENT (CIRNEF, Université de Rouen)
  • Adèle B. COMBES (docteure en neurobiologie et autrice de «Comment l’université broie les jeunes chercheurs» aux éditions Autrement)
  • Sabine FORTINO (CRESPPA-GTM, Université Paris Nanterre)
  • Jean-Louis FOURNEL (ancien président de Sauvons l’Université)
  • Thomas LAMARCHE (Assemblée des directeurs de laboratoire)

DÉBAT


CONCLUSION DU COLLOQUE

  • Olivier CLÉACH (Comité d’organisation)

 

ORGANISATEURS

Réseaux thématiques de l'AFS “Travail, organisations, emploi” (RT25) et “Sociologie de la gestion et du management” (RT30) 

  • Isabelle Chambost, LIRSA, Cnam   
  • Olivier Cléach, IDÉA, Université d’Évry Paris-Saclay, Université Laval (Québec)    
  • Dominique Glaymann, CPN, Université d’Évry, Université Paris-Saclay   
  • Marie-Virginie Léon, SAGE, Université Haute-Alsace   
  • Sébastien Petit, CPN, Université d’Évry, Université Paris-Saclay  
  • Guillaume Tiffon, CPN, Université d’Évry, Université Paris-Saclay  
  • Nadège Vézinat, CRESPPA, Université Paris 8